SARIETTE

 

Photos autorisée par Patzen
 Romarin, Arp Rosmarinus officinalis
Le romarin est une plante aromatique à longue durée de vie, semi-ligneuse, persistante qui peut devenir un bonsaï en une année en peu d'efforts. Le romarin peut atteindre une hauteur de 120 cm (48") en trois ans seulement si on la cultive en pleine terre et peut vivre en bonsaï durant plus de 30 ans. Puisque les feuilles du romarin ressemblent à des aiguilles, la plante est le plus souvent cultivée dans les styles traditionels du pin.
Le romarin est cultivé depuis longtemps comme plante condimentaire et ornamentale. La plante est maintenant disponible en un nombre important de cultivars (24!) avec une abondance de couleurs de fleurs (Bleu, Violet, Rose, Blanc), parfums (Pin, citron), et habitus de croissance (érigé, trosadé, rampant). Il y a même un cultivar panaché. Comme certains cultivars sont résistants au gel (USDA zone 7), le romarin peut être cultivé en extérieur toute l'année durant. Dans des climats plus froids, on peut le rentrer dans un local frais en hiver en utilisant des lampes horticoles.

 

 

 

Éclairage et Température
Plein soleil dans toutes les régions, un minimum de 6 heures de soleil direct par jour au printemps/été/automne. Quand on l'hiverne à l'intérieur, lui donner 14 heures d'éclairage artificiel à spectre solaire ou la placer dans un endroit ensoleillé où il recoit le soleil direct le matin.
Le romarin est persistant dans les zones USDA 11-7 (jusqu'à -15°C) et devient annuel dans les zones 6-3 (sous les -20°C). Comme bonsaï, rentrez le avant les premiers gels. Un seul léger gel ne va sans doute pas tuer aucun cultivar de romarin. Un romarin correctement acclimaté (des cultivars les plus résistants) peut supporter brièvement des températures de -6°C (20°F) quand il est en pleine terre. Quand il est hiverné en intérieur, mettez le dans un local frais en journée (+- 20°C 70°F ?) et plus frais la nuit (18-15°C 65-60°F) avec beaucoup de soleil le matin, pas de soleil direct l'après midi, et beaucoup d'aération.

Arrosage et Fertilisation
Le romarin n'aime pas avoir les pieds humides. Il peut survive un jour ou deux dans un sol sec. Il vaut mieux laisser le sol sécher presque complètement avant d'arroser. Utilisez un bâtonnet pour déterminer l'humidité du sol. Quand on retire le bâtonnet et qu'il est tout à fait sec (il ne laisse pas de trace de boue sur un papier sec), arrosez alors. N'arrosez que le matin pour éviter que les racines restent mouillées toute la nuit.
L'humidité devrait être maintenue au dessus de 50% (relatif) à l'aide d'un humidificateur.

Donnez un engrais liquide non acide de composition 20:20:20 tous les 15 jours tant que les températures diurnes sont au dessus des 10°C (50°F). Quand il est hiverné à l'intérieur, réduisez à un apport par mois. Surveillez les carences en Azote, en particulier avec le mélange organique indiqué plus loin. Un engrais à diffusion programéee (Oscomote 36:18:12) donne également de bons résultats. Il est inutile de diluer l'engrais plus qu'indiqué par le fabricant.

 

Rempotage
Rempotez tous les deux ans dans un mélange très drainant de 50% de matériaux organiques comme de l'écorce de pin décomposée et 50% de matériaux inorganiques (ponce, perlite, haydite, etc). Ajoutez du calcaire ou de la dolomie au sol pour augmenter le pH du sol. N'utilisez pas de tourbe.
Essayez de ne tailler des racines qu'au début du printemps, avant que la croissance ne soit trop avancée. Ne taillez jamais plus de 1/3 des racines à la fois.

 

Styles
Le romarin existe en variétés à la fois érigées et prostrées. Rosmarinus officinalis peut être formé en un style droit formel sans grandes difficultés. Les variétés prostrées peuvent être formées dans tous les styles, du droit informel, à la cascade en passant par battu par les vents. Le seul style que auquel cette espèce est peu adaptée est le style aux racines accrochées au rocher.
Tailler et laisser pousser est la meilleure méthode de mise en forme puisque le bois, une fois âgé, devient impossible à plier sans le fendre. Vous pouvez pincer les jeunes pousses après que la première paire de feuilles est totalement ouverte. Commencez mi-été à couper plus le feuillage du haut jusqu'au vieux bois pour favoriser les quelques branches fines du bas à se développer et grossir.

 

Multiplication, Maladies et Parasites
Habituellement multiplié par boutures de jeunes tiges ou de tiges semi-aoûtées en été avec des hormones d'enracinement IBA à faible dose. Rootone TM, ou Hormex #1 ou #3 TM ou Dip and Grow TM à une dilution 20:1 suffisent. Les boutures sont placées dans un substrat stérile et s'enracinent en 2-4 semaines.
Le romarin est sensible à la pourriture des racines dans des sols insufisament drainés ou quand l'ensoleillement est inadéquat.

I